Cours de l’action

Filiales et Participations
 

Reporting et notation extra-financiers

500_F_52188980_SB6hrXhIE4VldaAnpixxST6aHMjMHTlZ.jpgMaroc Telecom a mis en place en 2009 un reporting des indicateurs de développement durable dans les domaines social, sociétal et environnemental. Ce reporting se réfère notamment à la loi sur les Nouvelles Régulations Economiques (Loi NRE) et aux lignes directrices du Global Reporting Initiative (GRI). Les indicateurs renseignent sur les principales données de consommation des ressources naturelles et de matières premières, sur les effectifs et ressortent les évolutions et performances réalisées.

Par ailleurs, Maroc Telecom participe depuis 2011 à la notation extra financière réalisée par le cabinet Vigeo au Maroc auprès de 42 entreprises cotées à la bourse de Casablanca.

Quatre évaluations ont été effectuées à ce jour par ce cabinet, en 2011, en 2013, en 2015, puis en 2017 à l’issue desquelles Vigeo a récompensé Maroc Telecom en lui attribuant des trophées "Top Performer RSE" : "Top performer RSE 2011", en reconnaissance des efforts accomplis dans le domaine de la lutte contre la fracture numérique et en matière d’éthique et de prévention de la corruption, "Top performer RSE 2013", pour le pilotage stratégique de la RSE par le Directoire, la politique de prévention de la corruption, l’intégration de la RSE dans le périmètre d’audit et contrôle interne, ainsi que le reporting RSE, jugé parmi les mieux structurés de la place,  "Top Performer 2015", pour la meilleure performance en matière d'amélioration continue des conditions de santé et de sécurité au travail, de maitrise des consommations d’énergie et de réduction des émissions polluantes, de développement et d’accessibilité de ses produits et services ainsi que pour la qualité de son reporting sur la responsabilité sociale et «Top Performer 2017», pour avoir obtenu des scores parmi les plus élevés, sur les facteurs relatifs à la prévention de la corruption, à la relation responsable avec les clients, au respect des droits fondamentaux et à la prévention des atteintes à ces droits, à la maîtrise des consommations d'énergie et à la réduction des émissions polluantes ainsi qu'à l'amélioration des conditions de santé-sécurité.